Tondeuse robot sur terrain accidenté ou pentu

Sommaire

La plupart des tondeuses robot sont conçues pour tondre des surfaces planes ou avec un relief modéré. Lorsque la pelouse est en pente prononcée ou comprend des dénivelés de terrain, le choix d'une tondeuse robot bien adaptée à ce terrain est primordial.

Voici les critères de sélection d'un robot de tonte pour une pelouse en pente ou un terrain accidenté et nos conseils de préconisation et d'achat.

Terrain en pente : quelle tondeuse robot choisir ?

Assez récentes sur le marché, les tondeuses robot ont enchaîné la tendance à la robotisation domestique née avec les aspirateurs robots :

  • Au départ, comme il y a peu de différences dans le mode de fonctionnement, les premiers fabricants ont conçu les robots de tonte comme des robots d'aspiration sans prendre réellement en considération la problématique des pelouses en pente ou accidentées.
  • C'est ainsi que les premières tondeuses robot et les robots de tonte d'accès de gamme ont généralement une pente maximale franchissable modérée de 18° (+/- 30 %).
  • Ce n'est qu'après les déboires d'utilisateurs que les tondeuses robot ont été étudiées pour escalader des pentes jusqu'à 27° (50 %).

Puissance requise pour la tondeuse robot

Plus la côte est accentuée et plus elle est longue, plus la tondeuse va puiser d'énergie dans ses batteries pour hisser son poids (6 à 20 KG) jusqu'en haut et le freiner dans la descente.

Ce surcroît de demande de puissance doit être accepté par la puissance de la batterie en Volts (V) et par sa capacité en Ampères/heure (Ah). La puissance d'une machine est exprimée en watts (W) ou en chevaux (CV) pour les plus puissantes.

Motricité de son robot de tonte

Pour escalader une côte et ne pas glisser dans les dévers, la tondeuse robot requiert une bonne motricité (que ses roues adhèrent correctement au sol) afin de garantir la régularité de la tonte.

Le nombre et la taille des roues motrices ainsi que la nature et la sculpture des bandages de roues sont les garants de la motricité de la tondeuse robot sur une pelouse en pente.

Parcours de tonte de la tondeuse robot

Le type de progression de la tondeuse robot peut être un inconvénient ou un avantage sur les terrains accidentés ou en pente. On distingue :

  • Les tondeuses robot à cheminement aléatoire : elles évoluent aléatoirement jusqu'à ce qu'elles rencontrent un obstacle, puis elles reculent et le contournent. Ce type de cheminement peut maintenir longtemps une tondeuse dans une pente où elle épuisera rapidement ses batteries.
  • Les tondeuses robot à tonte en spirale : à partir de l'endroit où elle a commencé le travail, la tondeuse effectue des révolutions autour de ce centre en augmentant progressivement le rayon d'évolution. Ce type de parcours multiplie le nombre de côtes à gravir et de pentes à descendre ce qui nuit à l'autonomie de la machine.
  • La tondeuse robot à bandes parallèles : dans un espace reconnu au préalable (fil de guidage ou GPS), la tondeuse effectue des bandes parallèles qui donnent un beau résultat de tonte. Elle permet aussi de programmer le sens des passages "côte-pente" ou en dévers afin d'économiser la durée d'activité des batteries.

Type de guidage de la tondeuse robot

Afin de pouvoir évoluer au mieux sur tous les terrains engazonnés en pente ou accidentés, le choix du type de guidage influe sur le comportement de la machine. Les principaux systèmes de guidage de l'évolution de la tondeuse robot sont :

  • Les tondeuses robot sans guidage : elles disposent uniquement de capteurs de chocs, de détecteurs de la chlorophylle de l'herbe ou de la nature des surfaces, qui leur font éviter les obstacles (arbres, massifs, allées…). Le type d'évolution de ces tondeuses robot ne peut être qu'aléatoire ou en spirale.
  • Les tondeuses robot à guidage par fil périmétrique : un fil électrique noyé dans l'herbe sert à définir une ou plusieurs zones à tondre en excluant les obstacles à éviter.

La tondeuse robot (munie tout de même des capteurs de sécurité) évolue dans les zones ainsi limitées par le fil périphérique selon deux possibilités :

  • Guidage périphérique classique : la tondeuse évolue de façon aléatoire ou en spirale dans la/les zone(s) délimitée(s) par le fil périmétrique.
  • À cartographie GPS : la tondeuse robot est équipée d'un système de navigation par GPS et évolue selon tous les types de déplacement sélectionnés sur les zones mémorisées sans recours à l'installation d'un fil périphérique.

Caractéristiques d'une tondeuse robot pour terrain accidenté ou pentu

Dès lors que la zone engazonnée possède une ou plusieurs pentes marquées (> 18°), des précautions sont à prendre quant aux caractéristiques de la tondeuse robot.

Pour une pente moyenne < 35 % soit 19,3° :

  • Puissance minimale recommandée : 300 W.
  • Voltage minimum de la batterie : 18 V / conseillé 24 V.
  • Roues : 2 roues motrices à bandage souple et à picots.

Pour une forte pente > 35 % :

  • Puissance minimale conseillée : > 400 W.
  • Voltage minimum de la batterie : > 24 V.
  • Roues : 4 roues motrices à bandage souple et à picots ou à sculptures prononcées.

Pour aller plus loin :

Tondeuse

Tondeuse : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les systèmes de coupe et la motorisation
  • Des conseils sur l'achat, les accessoires et l'entretien
Télécharger mon guide