Sommaire

Une tondeuse robot ou un robot de tonte décharge son propriétaire de la corvée de tonte de la pelouse. Mais, pour avoir un gazon toujours bien tondu, encore faut-il que la tondeuse robot soit suffisamment autonome pour tondre régulièrement toutes les parties de la surface engazonnée.

Zoom sur l'autonomie des robots de tonte, leur prix et la durée de vie des leurs batteries !

Autonomie et critères de choix d'une tondeuse robot

L'autonomie d'une tondeuse robot lors d'une seule séance de tonte n'est pas le critère le plus important car le robot de tonte a pour mission de tondre régulièrement, quitte à s'y prendre en plusieurs fois :

  • Les séances de coupe pouvant être réduites tant que le robot termine un côté de la pelouse avant que l'autre côté n'ait trop poussé.
  • L'avantage de la tondeuse robot est sa capacité à tondre quasiment en permanence sans intervention humaine tant qu'elle est conçue pour aller se recharger seule et reprendre la tonte là où elle l'avait abandonnée.

En théorie, une tondeuse robot pourrait tondre toutes les superficies de terrain, mais les tontes répétées impliquent une fréquence des recharges plus élevée alors que les batteries ont une durée de vie programmée en nombre de cycles déchargement/rechargement.

Les principaux critères à prendre en compte pour juger de l'autonomie d'une tondeuse robot adaptée à sa pelouse sont :

  • La superficie du terrain : il existe des robots de tonte pouvant tondre suffisamment régulièrement pour entretenir en permanence des surfaces de gazon depuis 200 m² jusqu'à plus de 10 000 m².
  • Les dénivelés du terrain : un terrain plat ne demande que peu d'efforts à la motorisation de la tondeuse robot alors qu'un terrain en pente réclame un surcroît de puissance qui diminue l'autonomie de la machine. Une tondeuse robot classique est capable de travailler sur des terrains ayant une pente maximale de 18°, au-delà, jusqu'à 27°, il faut rechercher la tondeuse robot ayant davantage d'autonomie, de puissance et de motricité.
  • Le type de reconnaissance du terrain : selon le type de reconnaissance de la zone à tondre et des obstacles à éviter, la tondeuse robot pourra perdre du temps (donc de l'énergie) à les éviter et à les contourner ; ou en économiser en réduisant son action à un programme enregistré ou à un périmètre délimité.
  • La hauteur et la qualité de l'herbe : la plupart des tondeuses robot sont prévues pour travailler de manière optimale sur du gazon de 4 cm environ de hauteur. Une herbe plus dense limite forcément la vitesse de déplacement donc l'autonomie. Une herbe plus haute (jusqu'à 10 cm pas plus) fait passer la tondeuse robot en vitesse réduite réclamant davantage de puissance donc limitant l'autonomie.

Tondeuse robot : pour quelle surface et à quel prix ?

Selon la superficie du terrain les critères de choix varient.

La capacité pour la tondeuse robot à se déplacer sur les seules zones engazonnées, on distingue :

  • La tondeuse robot à détection permanente : la tondeuse robot décide en permanence si elle se trouve bien sur de l'herbe à tondre ou sur une surface à éviter. De même, lorsqu'elle heurte un obstacle, elle le contourne au prix de nombreuses tentatives ce qui nuit à sa longévité (en cas de chocs par exemple) et à son autonomie. Elle est à réserver aux petites surfaces engazonnées si possible d'un seul tenant et sans trop d'obstacles (massifs, arbres, allées…).
  • La tondeuse robot à câble périmétrique : un câble électrique doit au préalable être posé au sol une fois pour toutes afin de délimiter les zones à tondre et les obstacles à éviter. La tondeuse robot est programmée pour évoluer ensuite dans les zones délimitées en reconnaissant la position du câble périmétrique. Elle peut être utilisée sur de vastes surfaces en définissant si besoin plusieurs zones de travail et en entourant convenablement les obstacles avec du câble périmétrique.

La présence d'une station de recharge automatique ou la recharge manuelle :

  • La tondeuse robot à recharge manuelle doit être posée sur la pelouse et travaillera seule pendant 1 heure et jusqu'à 3 heures selon la hauteur de l'herbe, sa dureté et les caractéristiques du terrain (pente, obstacles…).
  • Une fois sa batterie déchargée, il faudra aller la chercher et l'amener jusqu'à sa station de recharge, puis recommencer l'opération encore et encore.
  • Le robot de tonte à station de recharge est capable d'aller travailler seul sur la zone programmée durant un certain temps (45 minutes à 11 heures), puis une fois ses batteries presque à plat, d'aller se recharger tout seul sur sa station de recharge et de retourner tondre dès que les batteries sont rechargées.

Il commence à se répandre sur le marché des tondeuses robot hybrides qui sont équipées d'un capot photovoltaïque ou d'un abri photovoltaïque censé recharger la batterie durant son utilisation afin d'augmenter l'autonomie lors d'une tonte ou d'apporter de l'énergie gratuite lors de la recharge.

C'est la combinaison "détection ou programmation" / "recharge manuelle ou par station" qui guident le choix d'une tondeuse robot en fonction de la surface à tondre.

Pour une tondeuse robot à détection permanente :

Type de tondeuse robot Surface conseillée Fourchette de prix
Recharge manuelle 500 m² 800€ / 1 200€
Recharge sur station 800 m² 1 000 € / 1 500 €

Pour une tondeuse robot à programmation par câble :

Type de tondeuse robot Surface conseillée Fourchette de prix
Recharge manuelle 1 500 m² 1 000 € / 1 500 €
Recharge sur station 10 000 m² Depuis 1 500 € et jusqu'à 14 000 € (très haut de gamme)

Les prix varient selon les différents systèmes embarqués : nombre de hauteurs de tonte, mulching, pente franchissable, nombre de zones programmables, télécommande, types de tonte possibles (aléatoire, spirale, bandes parallèles, auto-apprentissage…), GPS, etc.

Autonomie d'une tondeuse robot : quel budget pour sa batterie ?

Hormis quelques modèles obsolètes, les tondeuses robot sont dorénavant équipées de batterie Li-Ion et Ni-Mh qui sont beaucoup plus performantes que les anciennes batteries au plomb, mais aussi beaucoup plus chères.

Le budget à prévoir pour la batterie dépend de :

  • La conception de la machine : la plupart des tondeuses robot ont une ou plusieurs batteries amovibles qui permettent un remplacement facile. Mais quelques constructeurs ont conçu des batteries fixes ne pouvant être remplacées que par un technicien agréé. Attention aux frais d'intervention qui s'ajoutent au prix de(s) batterie(s).
  • Le nombre de cycles de décharge / recharge : en règle générale, une batterie Li-Ion ou Ni-Mh bien conçue doit pouvoir faire vivre la tondeuse durant 1 000 cycles décharge/recharge à condition de respecter les conditions d'utilisation.

Le prix de la batterie dépend du voltage (V) de la capacité de la batterie en ampères/heure (Ah) et de sa conception au lithium (Li) ou au nickel (Ni) qui sont à respecter pour le remplacement.

Le prix d'une batterie de remplacement dépend également de la marque de la machine depuis moins de 100 € jusqu'à plus de 600 €.

Envie d'approfondir le sujet ?

Tondeuse

Tondeuse : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les systèmes de coupe et la motorisation
  • Des conseils sur l'achat, les accessoires et l'entretien
Télécharger mon guide